AMBACAM BANGUI

 

 

 

 

 

 

 

 

DISCOURS DU REPRESENTANT DU PERSONNEL  A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE PRESENTATIONS DES VŒUX DE NOUVEL AN 2020         A S.E.M. L’AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                              Bangui, 24 janvier 2020

 

 

 

 

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Distingués invités,

Mesdames, Messieurs,

Chers collègues.

 

C’est une des responsabilités qui incombent au diplomate au grade le plus élevé d’être le porte-parole de l’ensemble des personnels de l’Ambassade au cours de la cordiale et traditionnelle solennité de présentation des vœux de nouvel an au Chef de Mission et à son épouse, voire à l’ensemble de sa famille et de ses proches. C’est à cela donc que je vais à nouveau m’atteler aujourd’hui, en essayant autant que faire se peut de restituer sans trahir l’esprit de ce qui m’a été confié

Au-delà du fast  qui accompagne très souvent cette solennité de socialisation administrative, ce moment qui représente un instant privilégié de convivialité et de communion est  une excellente occasion de jeter un regard rétrospectif sur le chemin parcouru en 2019 et de refaire, en situation d’autocritique familiale, d’une meilleure projection  qui passe par une meilleure prise en charge des doléances du personnel de la Mission Diplomatique, une meilleure adresse des attentes de la communauté et la définition d’un cadre d’échange approprié avec le gouvernement et la Communauté Internationale.

S’agissant du bilan de nos activités qu’il vous sera loisible, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, d’évaluer tout à l’heure ; permettez-moi d’en évoquer quelques aspects qui auront le plus marqué les esprits de vos collaborateurs au courant de L’année 2019.

 Le succès qu’a connu la tenue à Bangui des assises de la 12ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération bilatérale Cameroun-RCA restera le fait majeur de part sa pertinence, sa fréquence et son contenu. En effet, il vous souviendra que du 05 au 07 mai 2019 S.E.M. MBELLA MBELLA, Ministre des Relations Extérieures a personnellement conduit au nom du Chef d’Etat S.E.M. Paul BIYA, la délégation camerounaise à ce grand rendez-vous bilatérale dont l’édition précédente s’était tenue à Yaoundé en 2010.

L’année qui vient de s’achever restera aussi marquée par la redynamisation du Poste  qui a su se distinguer par votre présence au sein du Panel des facilitateurs de l’Union Africaine et votre remarquable implication tant à la phase de négociation sur place en RCA dans les différents des états-majors des Groupes armés, à Khartoum et à Bangui. D’ailleurs de par votre maîtrise du sujet, le Chef de l’Etat vous a accordé les pleins pouvoirs de signer l’Accord du 02 février 2019 en ses lieux et place. Une prestation qui appelle de ma part et de celle de l’ensemble du personnel une ovation soutenue.

Le deuxième temps fort restera le déblocage sur hautes instructions du Chef de l’Etat d’une enveloppe de 113.856.618 fcfa représentant la contribution de notre pays à la mise en œuvre de l’Accord Politique de paix pour la Réconciliation en RCA et, autant le dire, cette appui financier a d’ores et déjà été remis au Président du Panel des Facilitateurs de l’Union Africaine qui en a accusé réception.

La formation du personnel de l’Ambassade a également apporté une valeur ajoutée aux prestations de nos collaborateurs que nous saluons à sa juste valeur. Le changement dans la posture, la tenue et le traitement des dossiers est réel même si nous devons faire appel à l’indulgence, à la compréhension et à la patience de votre part et des usagers dont certains nous ont approchés pour signaler des manquements parfois graves de la part de nos collaborateurs.

Je prends ici l’engagement de poursuivre cette formation par des cas pratiques en fonction des circonstances qui se présenteront à nous.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Dans la mise en œuvre des missions qui lui sont dévolues à savoir :

-      favoriser le renforcement des relations bilatérales entre le Cameroun et la République Centrafricaine ;

-      promouvoir et protéger de l’image de marque et les intérêts du Cameroun en RCA ;

-      protéger les citoyens camerounais et leurs biens ;

-      promouvoir la culture, le tourisme et la destination du Cameroun ;

la Représentation, sur votre impulsion, s’est employée à apporter le meilleur d’elle-même.

             A cet égard, Nous avons été présents à tous les cadres privilégiés de concertation et de prises de décisions sur la place de Bangui. Aussi avons-nous pu participer et contribuer aux briefings du corps diplomatique par la MINUSCA, aux réunions des Ambassadeurs de la CEEAC, du Forum des Ambassadeurs Africains et à celles du Comité Stratégique de Suivi des Elections, Sans oublier la présence des Cadres dans tous les fora de concertations et des multiples audiences que vous avez eues à divers niveaux ; tant à la Chancellerie qu’à divers lieux où vous avez dignement porté la voix de notre pays. Grace à votre sens élevé de la franchise et le dialogue, la voix de la paix et du consensus chère au Président de la République S.E. Paul BIYA a été  toujours été valablement exprimée.

Au plan bilatéral, malgré les nombreux écueils vous avez su maintenir en éveil de nombreux axes de coopération entre la République du Cameroun et la République sœur la Centrafricaine,  notamment dans le domaine de la coopération scientifique technique et culturelle pour ne pas pénaliser les nombreux compatriotes et étrangers demandeurs de services relevant de ce pan de la coopération hypersensible. Nous avons ainsi pu traiter un millier de dossiers de demandes d’authentification de diplômes et certificats professionnels, encadrer la communauté estudiantine dont le sérieux a permis à une demi-douzaine de soutenir avec brio leur thèse de doctorat d’état en médecine, pour ne citer que ceux-là.  

Au plan Consulaire, il ne nous a pas échappé la maestria avec laquelle vous avez géré la tentative gouvernementale de faire passer les frais de carte de séjour du simple au quintuple. Nous avons salué votre calme devant la levée de bouclier de notre communauté qui sans s’entourer d’aucune précaution nous avait déjà destitués de nos fonctions à partir du confort que leur offre whatsapp et les autres réseaux sociaux. Pendant ce temps vous étiez allé à la rencontre du Chef de l’Etat du Premier Ministre ,Chef du Gouvernement du Ministre de la Sécurité Publique, des finances pour rappeler nos engagements communautaires au sein de la CEMAC et le risque de voir le Cameroun si rien n’était fait de recourir au redoutable principe de la réciprocité.

Nulle doute que quand ce dossier qui est rentré sur la table du gouvernement aboutira, les positions que vous avez défendu seraient pris en compte.

 

Sous votre impulsion également, le traitement des dossiers a été allégé en terme de durée de traitement des dossiers le tout visant à faciliter la circulation des personnes et des biens d’une part et de permettre aux compatriotes et aux usagers de passer le moins de temps possible dans le suivi des dossiers à l’Ambassade d’autre part, Tout compte fait, 1050 visas ordinaires, 738 visas de courtoisies, 17 visas diplomatiques, 112 laissez passer, 93 demandes de passeports traités, 18 certificats de nationalité, 307 légalisations de documents, 01  mariage célébré, 22 actes de naissance établis dont 04 transcriptions et 482 cartes consulaires sur environ 843 attendues  ont été délivrés en 2019. Sur ce dernier point  nous vous suggèrerons humblement d’autoriser l’établissement aux frais de l’Ambassade des cartes consulaires en souffrance depuis un certain temps.

A côté de ces services, la communauté camerounaise de plus en plus nombreuse a toujours su bénéficier d’un encadrement honorable et de la primeur des informations à caractère sécuritaire à travers diverses plates-formes de communication notamment le site internet de l’Ambassade, WhatsApp (SECOCAM, le GAACCA, le RDPC et la DCC) et la page Facebook en cours de création viendra offrir davantage de visibilité à la communauté.

Pour ce qui est des rapports entre l’Ambassade et le contingent, vous avez , en toute patience su faire œuvre pédagogique en amenant les compatriotes de ces entités de comprendre que nous poursuivons les mêmes objectifs et que toutes les dividendes de nos actions vont à une seule et même destination à savoir le Cameroun. C’est ainsi que Nous avons pu, grâce à l’appui incommensurable de la FPU2-Cam extirper entre tirs et feux certains compatriotes en difficultés au 3ème Arrondissement de Bangui pour les regrouper dans la caserne de notre Unité Police, lors des derniers affrontements entre commerçants et groupes d’autodéfenses armés durant les fêtes de fin d’année 2019.

Votre sens d’humanisme et de bonté, Nous a souvent porté aux chevets des nécessiteux et malades pour assistance diverses et parfois aussi pour les cas de décès. Dans divers administrations et les maisons d’arrêts, Nous y avons fréquemment séjourné pour secourir des compatriotes en difficulté. Parfois, même vous Nous avez obligez d’ouvrir les portes aux indigents et récalcitrants pour des causes plus nobles afin d’assurer la fonction de protection consulaire.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Nous voulons ici nous réjouir avec deux compatriotes qui ont bénéficié de votre coaching pour d’une part recevoir une distinction honorifique, j’ai nommé Jean Pierre TCHOUTEZO et d’autre part bénéficier d’un changement de statut, j’ai nommé M. KENFACK JIATSA Richard qui passe d’agent local à Agent de la fonction Publique camerounaise.

Pour les premier cas je voudrais dire, avec votre permission à la Communauté ici représenté que  la collecte des dossiers, au titre du 20 mai 2020 est en cours et s’achèvera le 31 janvier 2020.

Pour le deuxième cas, Excellence, nos collaborateurs m’ont demandé de vous prier d’œuvrer aussi pour leur situation afin que tous relèvent de la fonction publique camerounaise.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Vous ayant exprimé les préoccupations majeures des différents personnels, je tiens à vous assurer que vos collaborateurs partagent les idéaux et les valeurs auxquelles vous êtes si attachés et que vous n’avez eu de cesse de rappeler, à savoir, professionnalisme et rigueur dans le travail et les comportements, solidarité et promotion des synergies positives, entre autres.

C’est pourquoi, malgré le poids des contraintes sus-évoquées, ils  ne se sont jamais démobilisés. Conscients de l’ampleur des défis qui les interpellent, ces hommes et femmes en assument la responsabilité avec zèle et conviction, soucieux qu’ils sont à vos côtés, à des degrés divers, vous réitèrent leur confiance et disponibilité pour vous accompagner dans l’exercice de vos Hautes Fonctions et dans la mise en œuvre de la politique extérieure du Cameroun définie par le Président de la République, S.E.M. Paul BIYA.

Bien plus, ils me chargent de vous dire solennellement merci pour MACABA qui vient combler le grand Gap causé par la modicité de leur revenus mensuels

Pour  finir, par ma voix, tous les personnels vous adressent les vœux les meilleurs pour 2020

Que le Seigneur vous accorde à vous-même et à votre épouse Mme l’Ambassadrice, à votre famille et à tous vos proches une  bonne santé, beaucoup de de bonheur, la paix et la quiétude en 2020.

En tout cas, nous vous souhaitons une Bonne  et Heureuse Année 2020

Je vous remercie de votre aimable attention.