• DSC_0184
cssslider by WOWSlider.com v8.7
 

Discours de S.E.M. Nicolas NZOYOUM, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’ambassade du Cameroun en rca à l’ occasion de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au titre de l’année 2018

 

 

 

 

 

 

                                                                              Bangui, 28 janvier 2018

 

 

 

 

 

 

Monsieur le conseiller,

Chers collaborateurs

 Mesdames et messieurs,

                C’est un grand plaisir pour, un plaisir renouvèle puisque nous nous retrouvons pour la seconde fois pour consacrer a ce cérémonial d’échange de vœux toute la symbolique qui est la sienne afin de nous engager en rangs serres dans la nouvelle année ? L’année 2018, occasion idoine pour faire le bilan de l’année écoulée et se fixer de nouveaux objectifs.

Sans tarder, je voudrais d’abord remercier m. le conseiller pour le brillant tableau de la situation qu’il a présente, pour les mots aimables et les encouragements qu’il m’a adresses a votre nom et surtout pour les vœux formules a mon endroit et a l’égard de ma famille.

je puis très sincèrement vous assurer que ces mots me vont droit au cœur et me galvanisent a suffisance pour m’investir davantage, plus que par le passe et avec vous, pour rechercher les solutions novatrices et adaptées aux défis auxquels nous sommes tous confrontes afin de toujours  refléter  et mériter ces éloges.  En tout cas, avec l’apport de tous et de chacun, je m’y emploierai avec force et détermination;

                               les heureux résultats que vous venez d’évoquer n’ont été possibles que parce-que notre action s’est inscrite sur le prisme de la marque du grand stratège, faite de finesse et de détermination imprimée par le chef de l’état, S.E.M. Paul Biya, chef de la diplomatie camerounaise.

 

                Chers collaborateurs, mesdames et messieurs,

 

                Je suis dans le regret de devoir me répéter mes propos de la dernière cérémonie de présentation des vœux  au sujet de la situation sociopolitique et économique  dans notre sous région, l’Afrique centrale qui n’a pas change, certains observateurs soutiennent même qu’elle a régresse. En effet, dans sa quasi totalité, l’Afrique centrale traverse un contexte particulièrement difficile marque par des crises, des conflits internes, la chute de nos produits de rente, le tout cadence par les attaques meurtrières des groupes terroristes qui minent et ajournent nos projets de développements individuels et collectifs.

S’agissant de notre pays d’accueil la république centrafricaine, je salue avec respect, le laborieux travail de reconstruction de la cohésion sociale, de relance de l’économie et de l’éducation a la citoyenneté qui se fait sou la houlette des nouvelles autorités issues des joutes électoraux particulièrement compétitives qui se sont soldées par la victoire du président toisera installe a la magistrature suprême depuis le 30 mars 2016.

Je suis particulièrement heureux que notre pays soit constamment reste aux cotes de ce pays frère et amis depuis le déclenchement de la crise en fin 2012 et malgré la gravite de la crise, sous la demande de la tres haute hiérarchie, les portes de notre chancellerie sont restées ouvertes pour non seulement l’encadrement de nos compatriotes mais aussi pour diffuser le message de la paix et dire que l’espoir était permis.

Au plan politique, aux cotes des autres partenaires internationaux ? Bilatéraux et multilatéraux, notre pays a toujours pu trouver de l’espace pour apporter sa contribution aux processus et programmes impulses par les autorités en place. Qu’il s’agisse du processus électoral, du programme de dgr et de l’appui budgétaire, sans compter la participation de nos troupes dans le processus de stabilisation du pays place sous mandat de la minus ca.

s’agissant de la coopération bilatérale, je salue la présentation des avancées qui a été faite par votre porte parole et je saisis l’occasion pour dire que la plupart des dossiers évoques feront au courant du premier trimestre l’objet d’une attention particulièrement soutenue pour dissiper les nuages que certains manipulateurs veulent créer entre nos deux pays pourtant lies par l’histoire, la géographie, la culture et la convergence de vue au sein des organismes internationaux ou ils sont tous partis.

A ce titre tous ensemble, nous emploierons à renforcer la coopération technique scientifique et culturelle   dans l’intérêt de nos compatriotes inscrits dans les universités et instituts et dans l’intention de donner un meilleur rendement et des réponses aux nombreux demandeurs de services relevant de ce volet de notre coopération avec la Centrafrique.

Aux plans économique, nous l’avons déjà commence et nous allons continuer le travail de sensibilisation des operateurs économiques camerounais afin qu’ils s’intéressent a notre pays d’accueil qui offre de nombreuses opportunités d’investissements hautement porteurs.

Au plan interne m. le conseiller, chers collaborateurs, les doléances dont vous avez fait état seront a nouveau portes a l’attention de la hiérarchie qui s’est assez souvent attentives a nos sollicitations, faisons lui confiance et restons patients avec la ferme conviction que nous ne serons jamais oublies.

S’agissant des soucis lies au cadre de travail qui appellent des ajustements, nous nous retrouverons dans un cadre mieux indique pour évaluer nos capacités et tirer les conséquences que la réalité des faits nous suggérera.

                Nous devons nous y faire afin d’être efficace dans la permanente quête de la dignité personnelle, a laquelle le chef de l’état, chef de la diplomatie camerounaise, s.é. Paul Biya, ne cesse de nous   inviter a travers la politique de rigueur et de moralisation qu’il a toujours incarne. 

 

au plan consulaire, notre communauté qui est certainement l’une des plus importantes de Centrafrique enregistre sans cesse de nouvelles arrivées et ce constat m’amène a vous recommander de prendre des dispositions urgentes en vue  développer une grande proximité avec ses diverses composantes qui permettra une meilleure prise en compte de ses attentes.

Dans le même ordre d’idées, je vous demande également de convoquer dans les meilleurs délais possibles une rencontre avec la communauté afin d’évaluer le fonctionnement de la radical dont ? Si mes souvenirs sont exacte doit faire l’objet d’ajustements diverses tant en ce qui concerne ses textes que pour l’élection du nouveau bureau. Il sera également question à cette même occasion d’informer les uns et les autres de l’existence du plan de sécurisation de la communauté et du rôle qui pourrait être le leur pour son animation.

pour finir je voudrais rappeler que l’année 2018 sera une année électorale dans notre pays, je vous invite a poser déjà, en collaboration avec le point focal de la communauté dont la dernière apparition a l’ambassade remonte au jour de son élection, les jalons du cadre de travail qui pourra servir  les opérations électorales a venir.

Je ne saurai mettre un terme a mon propos sans vous adresser a tous, mes félicitations et mes très sincères remerciements pour l’appui multiforme que vous m’avez apporte tout au long de l’année 2016 et je vous exhorte a nouveau, à rester prêts et disposes à servir, dans cette nouvelle année,

 Je vous adresse, au nom de me épouse  empêchée et en mon nom propre, les meilleurs vœux de  sante, de bonheur, de succès et de prospérité pour l’année 2018.

 

                              vive la diplomatie camerounaise

                              vive l’ambassade du Cameroun en rac

                                vive le Cameroun !!!

 

 

Je vous remercie de votre aimable attention !